jeudi 27 août 2009

EFT et l'acceptation de soi sans jugement

Ainsi que nous le savons tous, l'estime de soi est une question capitale dans de nombreux problèmes. C'est souvent tellement central que la partie de la phrase sur l'estime de soi utilisée en EFT (je m'aime et je m'accepte complètement) or son équivalent, rend un grand service en aidant les gens à surmonter cette question de fond. Puisque je conseille d'utiliser une affirmation/choix au lieu de cette phrase pour de nombreuses questions (si vous n'êtes pas familier avec la méthode Choix, vous trouverez l'information sur le web ou sur emofree.com en anglais). Je veux préciser que j'utilise presqu'invariablement la phrase standard d'acceptation de soi dans les cas où l'estime de soi, la honte, la culpabilité... sont clairement en jeu. Du fait de la valeur de cette phrase et du concept qui le sous-tend, j'aimerais offrir quelques suggestions sur les façons dont nous pouvons, quand c'est nécessaire, la rendre peut-être même encore plus précieuse.

Il y a certains inconvénients à la phrase d'acceptation de soi telle qu'elle est. Si elle ne semble pas "convenir" à la question traitée, par exemple, certains novices peuvent être réfractaires pour l'essayer ou se sentir ridicules en le faisant et de ce fait, tirer moins de bénéfices de l'EFT. Il y a également un certain nombre de praticiens EFT qui ont signalés que certains des effets de la phrase diminuent pour eux quand ils l'ont utilisée plusieurs centaines de fois pendant des semaines, mois ou années - elle peut devenir automatique et ainsi vide de sens. Alors que l'influence des points spécifiques d'accupression qui sont tapotés reste toujours aussi forte, l'effet de la phrase d'acceptation ne prend plus vraiment pour certains. J'ai découvert qu'une des raisons, pour lesquelles la phrase tombe à plat, c'est qu'un certains nombre d'utilisateurs n'ont tout simplement pas une compréhension suffisamment claire de ce que signifie "l'acceptation de soi".

Ce que nous cherchons à obtenir en utilisant la phrase standard d'acceptation de soi, c'est une sorte d'acceptation de soi inconditionnelle par la personne, une façon de l'aider à voir son propre problème sans se juger elle-même. C'est une attitude qui est extrêmement rare dans notre société et à cause de cela, j'ai récemment commencé d'ajouter "sans jugement" à la fin de la phrase standard d'acceptation de soi et j'ai découvert qu'elle était significative pour beaucoup de gens, particulièrement les praticiens EFT expérimentés qui peuvent être usés par la répétition des mêmes mots encore et encore dans leur pratique, ce qui donne "je m'accepte complètement et profondément, sans jugement".

S'imaginer en s'acceptant sans jugement est une idée nouvelle pour beaucoup et donc cette phrase semble avoir un effet immédiat et profond sur bon nombre d'entre eux - cela souligne l'idée d'inconditionnalité... j'ai trouvé que c'était particulièrement utile quand il est question de honte ou d'auto-dévalorisation ou lorsqu'une personne se déteste profondément ou bat sa coulpe pour quelque chose qu'elle a faite ou qu'elle croit avoir faite. La phrase "sans jugement", ajoutée à la fin, peut être extrêmement bénéfique dans de tels cas et je vous encourage vivement de l'essayer si l'EFT est très lent ou s'il y a une existence de détestation de soi et de mépris à traiter. Dans d'autres circonstances, bien sûr, cet ajout n'est pas nécessaire et la phrase standard est parfaite dans sa forme originelle. En d'autres termes, si ça marche, laissez-la telle qu'elle est.

Une autre façon d'améliorer l'efficacité de la phrase par défaut et que j'utilise parfois, c'est de l'employer dans un protocole similaire à ma méthode de choix. Voilà comment ça marche :

La personne fait une ronde d'EFT en utilisant la phrase de rappel négative (ce qui suit Même si) ou alors elle fait deux rondes à la suite si l'émotion est très forte, pour diminuer l'intensité émotionnelle. Ensuite, elle fait UNE RONDE COMPLETE avec seulement la phrase d'acceptation (je m'accepte profondément et complètement), la répétant sur chaque point d'accupression. En procédant ainsi, cela semble installer la suggestion positive concernant son acceptation d'elle-même de manière très solide. Après cela, elle effectue une ronde supplémentaire où elle ALTERNE les phrases négatives et positives à chaque point.

Voici un exemple pour démontrer comment cela fonctionne en pratique :

Dena, une ancienne cliente, lors d'un récent rendez-vous m'a signalé une angoisse considérable. Elle est une excellente professeur, créative, compatissante, innovante mais elle a toujours redouté les évaluations de ses supérieurs dans sa classe. Après beaucoup d'EFT sur ce problème, elle se débrouille bien lorsqu'un superviseur passe alors qu'il est annoncé mais s'il s'agit d'une visite surprise, cela peut la désarçonner. Récemment, elle a été critiqué par son principal au sujet d'une visite surprise et elle était complètement anéantie. Cela a réveillé une réponse d'auto-récrimination, qui était un schéma bien trop familier chez elle.

Dena est une praticienne EFT chevronnée qui travaille fréquemment avec la technique chez elle mais cette fois-ci, elle se trouvait tellement mal et découragée qu'elle avait besoin de venir me voir en urgence. Voici comment nous avons traité le problème avec deux nouvelles stratégies pour la phrase d'acceptation de soi que j'ai exposé plus haut.

C'était facile de formuler la partie négative de la phrase de préparation - "Même si je me sens diminuée et j'ai fait une gaffe" est une phrase qu'elle aimait parce qu'elle décrivait bien son état de confusion et son sentiment de d'incompétence sur le moment. Quand nous avons du formuler la partie positive de sa phrase de préparation, il nous a semblé évident à toutes les deux que ce qui était nécessaire, ce n'était pas un choix (de la méthode choix) dont elle se sert souvent, mais de la phrase par défaut d'acceptation de soi, parce qu'elle se blâmait tellement impitoyablement et profondément pour ce qui n'était qu'une légère transgression (que l'école voudrait sûrement ignorer au regard de son dossier, à mon avis). Nous avons décidé d'employer "je m'aime et je m'accepte profondément et complètement" en ajoutant "sans jugement" à la fin. Elle a immédiatement apprécié cette phrase et nous avons pu commencer.

Elle a fait deux rondes avec "je me sens diminuée et j'ai fait une gaffe" sur chaque point - le protocole EFT habituel. Ensuite, elle a fait une ronde complète avec UNIQUEMENT la phrase "je m'aime et je m'accepte profondément et complètement sans jugement". Elle a continué par une troisième ronde en utilisant la technique d'alternance des phrases, en répétant "je me sens diminuée et j'ai fait une gaffe" sur le premier point, puis "je m'aime et je m'accepte profondément et complètement sans jugement" sur le second et ainsi de suite jusqu'à la fin de la ronde.

Elle se trouvait à 10 (sur l'échelle d'intensité émotionnelle de 0 à 10) au départ et elle se sentait vraiment très mal. Après avoir appliqué une fois la méthode, elle se sentait déjà plus légère. Puis elle l'a appliquée une deuxième fois avec les mêmes mots et lorsqu'elle a terminé, elle a dit "je me sens totalement différente à propos de cette évaluation" et elle semblait vraiment différente physiquement. Il y avait de la légèreté dans son comportement qu'il n'y avait pas précédemment. Il lui restait toujours à traiter une espèce d'infection virale qui la fatiguait mais elle avait arrêté de battre sa coulpe.

Dena est repartie chez elle avec une carte sur laquelle il n'y avait pas une phrase de choix, mais au lieu de cela "Même si je me sens diminuée et j'ai fait une gaffe, je m'aime et je m'accepte profondément et complètement sans jugement". Comme d'habitude, elle avait comme consigne de la lire à haute voix avant de se coucher et une deuxième fois au réveil et de simplement "l'oublier", le reste de la journée. Cela a fonctionné à merveille. Dena a été soulagée de ce problème et un pas de plus avait été fait pour accroître son estime d'elle-même déjà croissante.

Ce sont quelques unes des façons dont vous pouvez employer la phrase standard d'acceptation de soi de manière flexible; vous pouvez décider d'utiliser ces variations ou d'en inventer d'autres pour vous-même ou pour d'autres, mais la phrase standard d'acceptation de soi a une rôle clé à jouer pour combattre une faible estime de soi et plus nous pouvons l'aider sur ce chemin, mieux ça vaut.

Avec mes meilleurs souhaits,
Patricia Carrington
Source : http://www.emofree.com/articles/withoutjudgment.htm
Traduction : Louis Szabo